Critique presse

Le 23/08/2017

« (…) Pour se rendre compte des avantages d'un placement à l'extérieur, il suffit de visionner A l'air libre. En portant sur l'accueil et l'accompagnement – hors les murs, au sein de la ferme de Moyembrie, et à l'occasion d'activité d'élevage et de maraîchage au label bio – de condamnés qui ont à exécuter ou à achever une peine de prison, il montre clairement une voie d'accès réelle et sérieuse aux conditions de la réinsertion et de la prévention de la récidive. Adossé à de saisissants témoignages de parcours de vie singuliers et d'ardentes envies de reconstruction de soi d'ex-détenus, ce documentaire est de nature à ébranler bien des certitudes mal acquises sur la nécessité de recourir à la prison pour régler les conflits sociaux ou traiter les condamnés. Loin des poncifs et des illusions sur l'enfermement, sa force tient précisément à l'authenticité de ce qu'il décrit : ce n'est que par la grâce de la détermination de solides projets, tournés vers la vie et la redécouverte de soi, que les individus se rendent capables d'accomplir des œuvre réellement étonnantes, inspirées par la confiance en l'avenir et par la promesse du renouveau. Seul gage q'un air de changement souffle dans le registre des pénalités. (...) ». Toni Ferri, "De la prison technologique à la détention écologique", p. 100-105.

Source : Ecologik