Critique presse

Le 24/02/2018

À l'air libre : un documentaire sur une utopie réalisée.

Le Secours Catholique est partenaire du lm À l’air libre, un documentaire réalisé par Nicolas Ferran et Samuel gautier sur la ferme de Moyembrie, qui met en œuvre une initiative innovante pour favoriser la réinsertion des sortants de prison.

Fred, Jean-luc, daniel, Jean- marc, Greg et Jimmy sont en- cadrés par anne-marie, Philippe, Rémy, Simon... Tous « employés » à la ferme de moyembrie à Coucy-le-Château dans l’aisne, ils témoignent comment « à l'air libre » se reconstruit la responsabilité d’hommes longtemps privés de liberté. nicolas Ferran et samuel Gautier, touchés par le monde carcéral et défenseurs des alternatives à la prison, livrent ici un documentaire poignant d’humanité et d’authenticité.

Entre deux

Pour réaliser À l'air libre, ils ont filmé ces fermiers peu ordinaires : des hommes condamnés qui font l’objet d’une mesure de “placement à l’extérieur”, volontaires pour purger leur fin de peine dans les travaux de la ferme. À moyembrie, ils cultivent des légumes, élèvent des chèvres et des poules, fabriquent du fromage... ils vivent là, dans une période “entre deux”, entre la fin de la peine et la libération. Ils tentent de se reconstruire et de se tourner vers l’avenir, “en liberté”, avec d’autres, dans la solidarité, l’entraide dans les travaux au grand air, loin du bruit et des cris de la prison. « Ici, on entend les oiseaux », dit Daniel, affecté au maraîchage et qui se passionne pour la production des courgettes, du semis à la récolte. Jean-luc, chevrier, parle des chèvres « comme de ses filles ». Fred fabrique les tommes depuis que rémy le lui a appris. Philippe, venu il y a dix ans et qui est resté à la ferme, contremaître aujourd’hui, rentre le foin avec Greg et Jimmy. Tout au long du documentaire, le quotidien de cette communauté d’hommes touche le spectateur : ceux qui ont connu l’incarcération mais aussi ceux, “encadrants” et bénévoles, qui leur tendent la main, leur font confiance et croient profondément en leur humanité. Touchant, saisissant, un documentaire à voir et à partager.

Marie-Hélène Content

Source : Messages